mercredi 19 octobre 2016

La période de Kepler et sa constante de dimension galactique

Les spécialistes ont remarqué depuis longtemps que la loi de l'accélération gravitationnelle de Newton rejoignait la loi représentant la période de Kepler, puis de nos jours tous les spécialistes sont d'accord que la période de Képler au carré représente bien la période de rotation des étoiles qui sont dans un bulbe galactique de forme sphérique, la densité du bulbe étant constant, je sais bien que le chiffre 3 qui est dans la loi de la période de Kepler est une constante de dimension et qu'il faut la définir ainsi, car si l'on veut que cette loi vérifie la loi de l'accélération gravitationnelle pour toute les forme de galaxies, il faut définir la constante de dimension galactique et remplacer le chiffre 3 par constante de dimension galactique, cette constante devenant 2 pour un disque galactique et devenant 1 pour une galaxie en forme de barre, ce n'est donc pas nécessaire de modifier la loi de l'accélération gravitationnelle de Newton car autrement il faudrait modifier le théorème de Gaus appliqué a la gravitation des galaxies.

Pour les galaxies ont peut donc écrire la période de Kepler au carré (T^2) comme suit pour une densité (d) uniforme;

T^2 = (constante de dimension galactique)[(pi)/G](1/d) ,  (d uniforme),


Référence;

Johannes Kepler

Isaac Newton

Carl Friedrich Gauss

Voici une discussion sur le forum futura;

Des galaxies défient la théorie de la matière noire